Vous êtes ici
Accueil > Micronutrition & Santé > L’eau dans le corps : un équilibre sensible & fragile !

L’eau dans le corps : un équilibre sensible & fragile !

Notre santé dépend de la qualité de l’eau que nous buvons

L’eau dans l’organisme ne peut remplir pleinement son rôle que si des facteurs endogènes (déchets métaboliques) et exogènes (pollutions) ne viennent perturber son fonctionnement. En effet, notre état d’équilibre physiologique et biologique dépend non seulement de ce que nous buvons, mais aussi de ce que nous mangeons, pensons et pratiquons.

Une alimentation déséquilibrée, dénaturée et pauvre en nutriments, des excès en tous genres, la pollution de l’air et de l’eau, ainsi qu’ électromagnétiques, le stress et le manque d’exercice physique sont les principaux facteurs qui aggravent l’encrassement de l’organisme.

De plus, la qualité de l’eau que nous buvons ne cesse de se dégrader, raison pour laquelle nous avons recours à des purificateurs d’eau.

A un certain seuil, les déchets métaboliques, ainsi que l’excès de substances étrangères et polluantes, ne peuvent être totalement éliminés par les cellules, ni être évacués ; l’eau ne peut donc plus remplir pleinement ses fonctions; c’est ce que nous appelons ‘’la toxilymphémie’’ ou encrassement de la lymphe.

Ainsi, l’organisme finit par accumuler ces déchets, il s’encrasse et le terrain devient de plus en plus acide ; rappelons que même un stress ou une émotion forte contribuent immédiatement à l’acidification du terrain !

Si ce déséquilibre dure trop longtemps, s’ensuivent une baisse de la vitalité générale, puis des dysfonctionnements, et pour finir s’installent des maladies dites de ‘’civilisation’’.

Pourquoi l’eau est si importante pour la santé des vivants ?

où trouver une eau de qualité ?

Vous aimerez aussi ...

Haut