Vous êtes ici
Accueil > Micronutrition & Santé > Les anciens ne connaissaient pas les antibiotiques, mais, ils avaient …

Les anciens ne connaissaient pas les antibiotiques, mais, ils avaient …

Comment un simple oligo-élément, est-il capable de tuer la plupart des microbes, virus et bactéries qui menacent l’humanité, d’accélérer la cicatrisation des blessures et des brûlures, de soigner la peau et les allergies, de stimuler les défenses naturelles de l’organisme, de purifier l’eau… ?

Argent : un oligo-élément puissant dans la lutte anti-bactérienne ! 

Comment l’argent, un simple oligo-élément, est-il capable de tuer la plupart des microbes, virus et bactéries qui menacent l’humanité, d’accélérer la cicatrisation des blessures et des brûlures, de soigner la peau et les allergies, de stimuler les défenses naturelles de l’organisme, de purifier l’eau… ?

Depuis des temps très anciens, les humains ont observé des phénomènes ‘’inexplicables’’, puis tenté des expériences scientifiques afin de découvrir les pouvoirs surprenants de l’argent  dont voici un bref résumé :

L’histoire des ‘’pouvoirs’’ inexpliqués de l’argent :

Dans des temps très anciens, on s’était aperçu que les aliments qui séjournaient dans une vaisselle en argent se décomposaient plus lentement que ceux stockés dans d’autres matériaux, mais, on ne s’expliquait pas le rapport entre argent et conservation des aliments !

Au siècle dernier, on remarqua que mettre une pièce d’argent dans un verre de lait permettait de conserver le lait beaucoup plus longtemps !

Au Moyen-âge, l’argent devenu symbole de richesse et de pouvoir a été utilisé pour fabriquer des vêtements. Puisque l’argent prolongeait la vie des aliments, porter un vêtement en argent devait permettre de prolonger la durée de vie de celui qui le portait !

Puis, on observa que garder une cuillère d’argent dans la bouche accélérait la guérison de maladies accompagnées de fièvre.

L’histoire médicale de l’argent et la découverte de sa forme colloïdale

5ème siècle avant J.- C. : les premiers manuscrits mentionnant les effets antimicrobiens de l’argent datent d’Herodotus. A cette époque, les gens faisaient bouillir l’eau de la rivière et la conservaient dans un récipient en argent lui conférant une potabilité de longue durée.

4ème siècle avant J.- C. : c’est à l’époque d’Hippocrate que l’on enregistra la première utilisation de l’argent en médecine.

5ème -15ème siècles : au Moyen Age, principalement le nitrate d’argent a été utilisé pour soigner.

16ème siècle : en 1520, Paracelsus utilisa le nitrate d’argent comme ‘nettoyant ‘’ du sang.

Plus tard, Angelo Sala recommanda l’argent pour les maladies gastro-intestinales et celles du cerveau.

1869 : l’argent a été redécouvert lorsque Raulin a constaté que la moisissure Aspergillus Niger ne se développait plus dans un récipient en argent.

1884 : le nitrate d’argent fut officiellement introduit en médecine et utilisé en gouttes dans les yeux des nouveaux-nés pour prévenir les infections.

1890 : généralisation de l’utilisation de sels d’argent pour lutter contre les champignons externes et les infections.

Début des années 1900 : William Steward Halsted, chirurgien américain, père de la chirurgie moderne, appliqua des feuilles d’argent sur les blessures et utilisa des sutures en fil d’argent en chirurgie pour prévenir les infections.

1910 : William Crooks (chimiste britannique inventeur du tube cathodique et qui a isolé pour la première fois l’élément thallium), a affirmé que l’argent, sous forme colloïdale, a des effets désinfectants et est sans risque pour la consommation humaine.

1936 et 1939 : des médicaments à base d’argent ont été injectés par voie intra veineuse. Ils comptaient comme de puissants bactéricides, biocides et étaient utilisés contre la syphilis, pneumonie et autres infections …

Début des années 1940 : les composés à bases d’argent ont progressivement disparu de la médecine, car, peu onéreux et pas assez rentables !

La redécouverte de l’argent colloïdal au 20ème siècle :

En 1978, l’argent colloïdal a été testé sur plus de 600 micro-organismes, ce qui a permis de démontrer une puissante activité biocide in vitro.

Puis, vers 1990, l’argent colloïdal devint à nouveau très populaire.

A partir de 2000, de nombreuses recherches en laboratoire ont été effectuées pour prouver son efficacité.

1996 : F.D.A. (Food and Drug Administration –USA) a reconnu l’intérêt et l’innocuité de l’argent colloïdal et a donné son accord pour son utilisation dans l’alimentation humaine.

Où trouver de l’argent colloïdal de qualité supérieure ?    Découvrez SILVER EXCELLIUM

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Haut