Vous êtes ici
Accueil > Sciences & Découvertes > Comment agit l’Argent Colloïdal pour combattre bactéries, virus, champignons … ?

Comment agit l’Argent Colloïdal pour combattre bactéries, virus, champignons … ?

Comment agit l’Argent Colloïdal pour combattre bactéries, virus, champignons … ?

L’oligo-élément argent déjà connu dans l’antiquité pour ses propriétés bactéricides, a été redécouvert dans les années 1970 sous forme colloïdale.

En 1978, l’argent colloïdal a été testé sur plus de 600 micro-organismes : ce qui a démontré ses effets très puissants d’activité biocide in vitro.

Puis, vers 1990, l’argent colloïdal devint très populaire à nouveau et à partir de 2000 de nombreuses recherches en laboratoire ont été effectuées pour prouver l’efficacité de l’argent et de l’argent colloïdal.

1996 : F.D.A. (Food and Drug Administration –USA) a reconnu l’intérêt et l’innocuité de l’argent colloïdal et a donné son accord pour son utilisation dans l’alimentation humaine.

En 1996, Richard Davies et Samuel Etris de ‘’ The Silver Institute’’, ont étudié ‘’ les Réactions et Fonctions de l’argent dans la purification de l’eau et le contrôle des maladies’’. Ils ont mis en évidence les 3 mécanismes utilisés par l’argent pour neutraliser les micro-organismes :

  • Oxydation catalytique :

L’argent à l’état atomique a la capacité d’absorber l’oxygène et agit comme un catalyseur et provoque une oxydation. Dans une solution liquide, l’oxygène atomique absorbé par la surface des ions d’argent va obligatoirement réagir avec les groupes de sulfhydril (-S-H) qui entourent bactéries et virus pour rejeter les atomes d’hydrogène (comme eau), les atomes de soufre forment un assemblage tel que R-S-S-R et bloquent la respiration des bactéries entraînant leur asphyxie. Ainsi, l’argent, en utilisant une simple réaction d’oxydoréduction va réagir en désactivant toute charge négative dans les échanges cellulaires et contre les protéines des membranes.

 

  • Action contre les membranes cellulaires :

Il est évident que les ions d’argent s’attaquent à la surface des membranes cellulaires des bactéries, affaiblissent la respiration cellulaire et bloquent son système de transfert d’énergie.

Une autre explication réside dans la nature de la construction enzymatique : dans l’organisme, des enzymes spécifiques sont nécessaires pour assurer l’activité biochimique.

Les molécules d’enzymes ont besoin d’atomes de métaux dans leur matrice pour fonctionner. Un métal d’une valence élevée peut remplacer un métal d’une valence plus faible dans le complexe enzymatique pour un fonctionnement optimal. La valence de l’argent est 2, il peut donc remplacer tous les autres métaux qui ont une valence inférieure ou égale à 2

  • Liaison avec l’ADN :

Lors d’une étude effectuée sur Pseudomonas aeruginosa, une bactérie tenace et difficile à traiter, C.L. Fox et S.M. Modak ont découvert que celle-ci contenait plus de 12% d’argent dans son ADN. L’argent s’assemble donc avec l’ADN sans pour autant endommager l’ensemble et sans bloquer sa respiration.

où trouver de l’argent colloïdal de qualité supérieure ?  Découvrez SILVER EXCELLIUM

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Haut