Vous êtes ici
Accueil > Beauté > ACIDE FULVIQUE -ACIDE HUMIQUE : trésors de la Nature pour la santé

ACIDE FULVIQUE -ACIDE HUMIQUE : trésors de la Nature pour la santé

acide fulvique humique

acide fulvique humiqueL’acide humique et l’acide fulvique sont des types de « substances humiques », les principaux composants de la matière organique présents dans la nature à la suite de l’action de millions de bactéries bénéfiques sur les plantes en décomposition (humification). Considérées comme les composés les plus actifs chimiquement dans le sol, les substances humiques contiennent de nombreux groupes phytochimiques nutritionnels, notamment des stérols naturels, des hormones, des acides gras, des polyphénols et des cétones, ainsi que des sous groupes phytochimiques de composés tels que les flavonoïdes, les flavones, les flavines, les catéchines, tannins, quinones, isoflavones et tocophérols, entre autres. Ces composés font partie des nutriments les plus précieux et les plus prometteurs connus à ce jour pour soutenir une croissance cellulaire normale et maintenir une bonne régulation des cellules.

QUELS SONT LES BIENFAITS DE L’ACIDE HUMIQUE & ACIDE FULVIQUE ?

Amélioration de la santé intestinale et la fonction immunitaire

Les nutriments abondants contenus dans l’acide fulvique/humique (oligo-éléments, électrolytes, acides gras, silice qui stimule la synthèse du collagène, prébiotiques et probiotiques) nourrissent le tube digestif et renforcent la capacité des « bonnes bactéries » à se repeupler et à former un microbiome sain.

Nous avons besoin d’un système digestif fort pour renforcer l’immunité, aider à contrôler la production d’hormones, réguler notre appétit, réduire notre stress, et plus encore.
De nombreux problèmes de santé chroniques se manifestent dans les intestins, ce qui explique pourquoi la perméabilité intestinale (lorsque des particules peuvent s’échapper à travers la muqueuse intestinale et pénétrer dans le sang où normalement elles ne devraient pas se trouver) peut déclencher une inflammation et provoquer des réactions auto-immunes.
Il a été démontré que la consommation d’acide fulvique/humique pouvait réduire la prolifération bactérienne de l’intestin grêle, les troubles inflammatoires de l’intestin, les infections bactériennes respiratoires, urinaires, etc…

Stimulation de la digestion et l’absorption des nutriments

L’apport en quantité suffisante d’électrolytes et d’oligo-éléments est essentiel au bon fonctionnement du métabolisme, à la santé digestive ainsi qu’à l’assimilation des nutriments. De plus, l’acide fulvique/humique facilite le transport des minéraux et autres nutriments vers les cellules, augmente leur niveau d’absorption par un meilleur échange et lutte contre l’inflammation des organes digestifs.
Et ce qui n’est pas le moindre, l’acide fulvique/humique rétablit un pH optimal de l’organisme ; en alcalinisant et empêchant la formation d’un environnement trop acide, l’acide fulvique/humique pourrait prévenir le développement de maladies à long terme et améliorerait la défense contre les bactéries, champignons, et autres organismes nuisibles.

Aide à la détoxification

L’acide fulvique/humique est capable de se lier aux toxines et aux métaux lourds qui pénètrent dans le corps ; en effet, il forme des complexes avec les ions que l’on trouve couramment dans l’environnement, créant des liaisons colloïdes humiques serrées qui facilitent la détoxification. La présence de carboxylates et de phénolates dans l’acide fulvique/humique leur permet d’agir comme des chélateurs naturels. Ils forment des complexes chimiques importants pour la régulation de la biodisponibilité des ions métalliques tels que le fer, le calcium, le magnésium et le cuivre.
Des études ont montré que l’acide fulvique/humique possédait des électrodes sélectives en ions qui peuvent être utilisées pour attirer les métaux lourds.

Réduction des dégâts des radicaux libres et de l’inflammation

Les radicaux libres interviennent dans la lutte contre les agents pathogènes, l’apport d’énergie et la régulation des hormones ; mais en trop grand nombre, ils accélèrent le processus de vieillissement et entraînent la formation de maladies. L’acide fulvique/humique contient des antioxydants qui combattent les effets des radicaux libres et aident également le corps à se détoxifier de produits tels que : polluants chimiques, métaux lourds et déchets radioactifs. Il contribue aussi à prolonger la perméabilité et la durée de vie des cellules en fournissant des électrolytes qui exercent de nombreuses fonctions dans le cœur, les muscles, le cerveau et le tube digestif.

Augmentation des niveaux d’énergie et réduction de la douleur

Des études ont montré que l’acide fulvique/humique, en tant qu’électrolyte naturel et organique, active presque tous les processus biologiques du corps. Un électrolyte est soluble dans l’eau et agit en conduisant des courants électriques, aidant ainsi les cellules à survivre face aux dommages causés par des facteurs tels que le stress émotionnel, les infections incontrôlées, une alimentation déséquilibrée, une perte de sommeil prolongée et des chocs chirurgicaux.
Egalement, l’acide fulvique/humique intervient dans la réduction de la douleur nerveuse chronique, les maux de tête, les douleurs articulaires, osseuses et musculaires. D’autres preuves témoignent que les électrolytes de l’acide fulvique/humique peuvent aider à réduire l’enflure et l’inflammation, apaiser et détendre les muscles, améliorer la circulation.

Réparation et protection de la peau

Certaines preuves suggèrent que l’acide fulvique/humique peut aider à protéger la peau et traiter des plaies ou irritations causées par des facteurs tels que eczéma (dont symptômes très améliorés selon une étude), piqûres d’insectes, éraflures, éruptions cutanées associées aux champignons/bactéries.

où trouver de l’acide fulvique & humique ?

Quelques précautions

En cas de troubles qui entraînent des fonctions immunitaires anormales, tels que maladies auto-immunes, sclérose en plaques ou polyarthrite rhumatoïde, il convient de ne pas consommer d’acide fulvique/humique sans surveillance médicale, car il pourrait activer le système immunitaire et compliquer votre état.
S’agissant de la femme enceinte, il est préférable de ne pas le consommer, en raison de son effet sur l’activité hormonale.

Haut